Ce deuxième numéro (nouvelle formule) de notre bulletin municipal est l’occasion pour moi
de vous faire un point, comme souvent, sur l’activité communale.
 
Comme depuis déjà 7 mois, cette dernière est largement tributaire du contexte national. Je pense bien sûr à la crise sanitaire. Si nous avons été plutôt épargnés lors de la 1re vague, la situation est en train de se dégrader fortement en Côtes d’Armor. À l’heure où je vous écris, il ne m’est pas encore possible de vous préciser les mesures de restriction qui risquent de s’imposer à nous dans les prochains jours.
 
J’en appelle donc à votre vigilance à tou(te)s car le respect des consignes sanitaires, aussi contraignantes soient elles, est la condition pour que nous puissions continuer à vivre le plus normalement possible et échapper au risque de retomber dans un confinement qui se ferait alors au détriment de tou(te)s. Il faut, autant que faire se peut, préserver à la fois notre santé, nos emplois et notre lien social.
 
Toujours est-il que cette pandémie n’en finit pas de produire ses effets négatifs sur notre vie locale et sociale. Ainsi, nombre de manifestations ont dû être annulées. Pour n’en citer
que quelques-unes : cérémonie des bébés de l’année et des nouveaux arrivant sur la commune, repas du 11 novembre et distribution des colis de fin d’année, fête champêtre à l’EHPAD Guy Maros, vernissages, cyclo-cross, rando VTT-marche… Sans parler de toutes les autres manifestations et fêtes privées comme en témoignent les faibles réservations de nos salles communales.
 
Pour autant, vos élus se démènent pour ne pas céder à ce contexte anxiogène et pour en réduire l’impact au maximum :
 
•        Soutien financier mais aussi logistique aux associations en les accompagnant au mieux dans le respect du protocole sanitaire et leur permettre de maintenir ainsi leurs activités.
•        Distribution de 10 000 € de chèques cadeaux en direction des personnels communaux et des EHPAD impliqués dans la gestion de la crise sanitaire, utilisables chez les commerçants et artisans de la commune afin de soutenir l’activité locale durement frappée par le ralentissement économique.
•        Don de 4 000 € à nos amicales des pensionnaires des EHPAD Guy Maros et Résidence du Leff pour aider à financer des animations pour nos ainés.
•        Retour espéré d’une exposition à la médiathèque Parenthèse dès le vendredi 13 novembre.
•        Installation du Conseil Municipal des Jeunes le samedi 17 octobre. Cette 1re réunion a permis, si besoin en était, de montrer à quel point nos écoliers sont inventifs, enthousiastes et motivés pour s’investir dans la construction future de leur quotidien. Bien normal alors qu’ils se retrouvent à la une de ce bulletin municipal !
 
Au-delà de ces signes pour le moins encourageants, notre commune poursuit son développement à travers notamment des réalisations d’aménagements routiers et urbains :
 
•        Réfection des enrobés de la route départementale entre le Spiche et Kerlast au nord de la commune et d’un petit tronçon après le pont SNCF en direction de Kerjagu.
•        Le programme voirie 2020 est quasiment parvenu à son terme en dehors de la signalisation verticale et horizontale à finaliser à la rue Neuve et le parking Côte aux Goupils à finir sur sa partie en grou-ciment sans oublier la mise en place d’un portique à l’entrée.
•        Le chantier d’insertion de Leff Armor Communauté est venu soulager nos équipes municipales en nettoyant certains chemins communaux, les abords de la rivière du
•        Leff et en construisant les carrés en bois nécessaires à la création d’un potager connecté à l’école de Châtelaudren.
•        Au village de Kerhamon, les services de l’Agence Technique Départementale ont réalisé les bandes en résine aux entrées du village. Dans les prochaines semaines, nos employés communaux interviendront pour changer les panneaux de signalisation de ce lieu-dit, installer deux radars pédagogiques déjà acquis et créer des massifs de plantations pour améliorer la sécurité des usagers et des riverains de cette route départementale par la création d’un effet de porte.
•        Les travaux avancent bien rue de Guingamp et leur réception peut être désormais envisagée pour début novembre.
•        La rénovation de l’éclairage public (rues de Saint-Brieuc, de la Grande Villeneuve et sur le parking du gymnase) est quasiment achevée elle aussi. A noter qu’un candélabre à panneau solaire va être prochainement implanté au niveau de l’abribus du giratoire de Kertédevant pour la sécurité des usagers des transports publics.
 
Au titre des projets à venir à court, moyen ou long terme :
 
•        Le rejointement d’un mur remarquable situé rue de la Gare ;
•        Une première réunion de travail s’est tenue avec l’architecte nous accompagnant dans la réhabilitation de la salle des fêtes Jean Le Cuziat : début des travaux espérés avant l’été 2021 ;
•        L’attribution du marché de maîtrise d’oeuvre pour la restauration de la chapelle Notre-Dame du Tertre sera actée au prochain conseil municipal du 30 octobre et celle du lotissement du Pré de l’étang d’ici la fin de l’année 2020 ;
•        Enfin, un comité de pilotage composé d’élus, de professeurs d’écoles, du personnel communal et de parents d’élèves chargés de réfléchir aux prochains aménagements extérieurs du pôle scolaire de Plouagat a été installé.
 
Comme vous pouvez le lire, il faut garder optimisme et volontarisme malgré tout : vos élus s’engagent sur cette voie au quotidien et en profitent pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année.
 
Olivier Boissière
Maire de Châtelaudren-Plouagat
 
 
 
 

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.