room

Localisation

perm_phone_msg

Nous contacter

thumb_up

Facebook

Financement participatif ou crowdfunding

Vérifié le 04 Feb 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le financement participatif ou crowdfunding est une alternative au prêt bancaire classique. Il permet à un porteur de projet (vous) de collecter des fonds sur internet, par le biais d'une plateforme en ligne dédiée, auprès d'investisseurs pour financer un projet spécifique. Le financement peut prendre la forme d'un prêt, d'un don ou d'une acquisition de titres de société.

Tout replier keyboard_arrow_up Tout déplier keyboard_arrow_down

Dans le cadre du financement participatif sous forme de prêt (crowlending), l'investisseur prête des fonds au porteur de projet qui s'engage à les rembourser avec ou sans intérêt.

L'investisseur peut être une entreprise ou un particulier.

Le prêt avec intérêts ne peut pas excéder 2 000 € par prêteur et par projet.

La durée du prêt est plafonnée à 7 ans. Le taux d'intérêt est soumis au taux d'usure, c'est-à-dire un taux maximal que le prêt ne peut pas dépasser. Le taux de l'usure varie pour chaque catégorie de prêt (immobilier, consommation), plus le montant du crédit est faible, plus le taux d'usure est élevé.

Le prêt à titre gratuit (sans intérêt) ne peut pas excéder 5 000 € par prêteur et par projet.

warningAttention :

le montant maximum pouvant être levé par porteur de projet est fixé à 5 000 000 € sur 12 mois.

Quel que soit leur modèle de financement et de services, les plateformes de finance participative doivent respecter les obligations correspondant aux activités exercées : collecte de fonds, conservation et gestion de fonds, appel public à l'épargne, distribution de produits financiers...

Changement de statut

Les plateformes de financement participatif sous forme de prêts avec intérêts et/ou de titres sociaux ont jusqu'au 10 novembre 2022 pour obtenir le nouveau statut européen de prestataire européen de services de financement participatif.

L'agrément est délivré par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

À l'expiration de cette période de transition, seuls les prestataires agréés conformément au règlement européen pourront offrir des services de financement participatif en titres ou prêts avec intérêts en Europe. Ce statut remplacera le statut actuel de conseiller en investissement participatif (CIP).

En revanche, le statut d'intermédiaire en financement participatif (IFP) est conservé pour couvrir les prêts à titre gratuit, les dons, les cagnottes en ligne et le financement de projets ne générant pas de profit économique.

Immatriculation

Les plateformes de financement participatif doivent être immatriculées au registre unique des intermédiaires en assurance. Le registre est géré par l'ORIAS et peut être consulté en ligne.

desktop_mac Service en ligne
Consultation du registre des intermédiaires en assurance

Accéder au service en ligne open_in_new

Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (Orias)

Si la plateforme fournit elle-même les services de paiement, elle doit être agréée en tant qu'établissement de paiement. Cet agrément est délivré par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), une autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France.

En revanche, si la plateforme confie l'encaissement des fonds à un prestataire de services de paiement agréé, elle doit être agréée par l'ACPR en tant qu'agent de services de paiement.

desktop_mac Service en ligne
ACPR (Portail autorisations)

Accéder au service en ligne open_in_new

Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)

Informations à délivrer

La plateforme de financement participatif doit respecter les obligations suivantes :

  • Définir les conditions d'accès à la plateforme et les conditions d'accès aux services proposés : dans ses conditions générales de vente (CGV) et d'utilisation (CGU)
  • Indiquer la procédure de souscription et l'éventuel remboursement en cas d'échec de la collecte
  • Informer les internautes sur les caractéristiques financières du projet (montant, taux d'intérêt, remboursement par le porteur de projet, faculté de rétractation...)
  • Déclarer à la Cnil la collecte et le traitement des données personnelles des utilisateurs

La plateforme doit également accorder des mesures de protection spécifiques aux investisseurs non-avertis (non professionnels). Ces mesures de protection prennent la forme d'un test de connaissances, une simulation de la capacité à supporter des pertes et un avertissement spécifique pour tout investissement dépassant un certain montant.

De plus, un délai de réflexion pré-contractuel de 4 jours permet aux investisseurs non-avertis de renoncer à investir.

Elle fournit un rapport annuel d'activité et organise le suivi des opérations de financement, même si elle a cessé son activité.

Le financement participatif s'adresse à tous : le porteur de projet peut être un particulier, un professionnel, une association, une collectivité, etc.

Il est particulièrement adapté pour les créateurs et repreneurs d'entreprises qui rencontrent des difficultés pour mobiliser les fonds nécessaires à la mise en œuvre de leur projet via les modes de financements traditionnels (prêt bancaire, par exemple).

Pour vous aider à trouver une plateforme adaptée à votre projet, vous pouvez utiliser le site développé par l'association Financement participatif France, la Caisse des dépôts et consignations et Bpifrance.

desktop_mac Service en ligne
Trouver la plateforme de crowdfunding adaptée à votre projet

En tant que porteur du projet, vous devez définir le projet en précisant les informations suivantes : objet du projet, montant, calendrier à respecter, projection financière et le résultat attendu.

warningAttention :

le montant du financement participatif reçu doit être utilisé uniquement pour mettre en œuvre le projet tel que défini.

Tout replier keyboard_arrow_up Tout déplier keyboard_arrow_down

Dans le financement participatif sous forme de don, l'internaute fait un don d'argent sans retour sur investissement au porteur de projet, on parle également de love money. Une contrepartie non financière peut éventuellement être proposée (échantillons ou goodies, par exemple).

La loi ne fixe pas de plafond pour le montant des dons.

warningAttention :

le montant maximum pouvant être levé par porteur de projet est fixé à 5 000 000 € sur 12 mois.

Quel que soit leur modèle de financement et de services, les plateformes de finance participative doivent respecter les obligations correspondant aux activités exercées : collecte de fonds, conservation et gestion de fonds, appel public à l'épargne, distribution de produits financiers...

Immatriculation

Les plateformes de financement participatif (ou intermédiaires de financement participatif) doivent être immatriculées au registre unique des intermédiaires en assurance. Le registre est géré par l'ORIAS et peut être consulté en ligne.

desktop_mac Service en ligne
Consultation du registre des intermédiaires en assurance

Accéder au service en ligne open_in_new

Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (Orias)

Si la plateforme fournit elle-même les services de paiement, elle doit être agréée en tant qu'établissement de paiement. Cet agrément est délivré par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), une autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France.

En revanche, si la plateforme confie l'encaissement des fonds à un prestataire de services de paiement agréé, elle doit être agréée par l'ACPR en tant qu'agent de services de paiement.

desktop_mac Service en ligne
ACPR (Portail autorisations)

Accéder au service en ligne open_in_new

Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)

Informations à délivrer

La plateforme de financement participatif doit respecter les obligations suivantes :

  • Définir les conditions d'accès à la plateforme et les conditions d'accès aux services proposés : dans ses conditions générales de vente (CGV) et d'utilisation (CGU)
  • Indiquer la procédure de souscription et l'éventuel remboursement en cas d'échec de la collecte
  • Informer les internautes sur les caractéristiques financières du projet (montant, taux d'intérêt, remboursement par le porteur de projet, faculté de rétractation...)
  • Déclarer à la Cnil la collecte et le traitement des données personnelles des utilisateurs

La plateforme doit également accorder des mesures de protection spécifiques aux investisseurs non-avertis (non professionnels). Ces mesure de protection prennent la forme d'un test de connaissances, une simulation de la capacité à supporter des pertes et un avertissement spécifique pour tout investissement dépassant un certain montant.

De plus, un délai de réflexion pré-contractuel de 4 jours permet aux investisseurs non-avertis de renoncer à investir.

Elle fournit un rapport annuel d'activité et organise le suivi des opérations de financement, même si elle a cessé son activité.

Le financement participatif s'adresse à tous : le porteur de projet peut être un particulier, un professionnel, une association, une collectivités, etc.

Il est particulièrement adapté pour les créateurs et repreneurs d'entreprises qui rencontrent des difficultés à mobiliser les fonds nécessaires à la mise en œuvre de leur projet via les modes de financements traditionnels (prêt bancaire, par exemple).

Pour vous aider à trouver une plateforme adaptée à votre projet, vous pouvez utiliser le site développé par l'association Financement participatif France, la Caisse des dépôts et consignations et Bpifrance.

desktop_mac Service en ligne
Trouver la plateforme de crowdfunding adaptée à votre projet

En tant que porteur du projet, vous devez définir le projet en précisant les informations suivantes : objet du projet, montant, calendrier à respecter, projection financière et le résultat attendu.

warningAttention :

le montant du financement participatif reçu doit être utilisé uniquement pour mettre en œuvre le projet tel que défini.

Tout replier keyboard_arrow_up Tout déplier keyboard_arrow_down

Dans le cadre du equity crowdfunding ou crowdequity, l'investisseur apporte une somme d'argent à la société du porteur de projet et reçoit en contrepartie des titres de société (actions) émis par cette dernière.

L'investisseur devient actionnaire de la société porteuse du projet. Il bénéficie d'un droit d'information envers l'entreprise et participe aux assemblées générales. Il perçoit des dividendes et peut vendre ses actions.

Quel que soit leur modèle de financement et de services, les plateformes de finance participative doivent respecter les obligations correspondant aux activités exercées : collecte de fonds, conservation et gestion de fonds, appel public à l'épargne, distribution de produits financiers...

Changement de statut

Les plateformes de financement participatif sous forme de prêts avec intérêts et/ou de titres sociaux ont jusqu'au 10 novembre 2022 pour obtenir le nouveau statut européen de prestataire européen de services de financement participatif.

L'agrément est délivré par l'Autorité des marchés financiers (AMF).

À l'expiration de cette période de transition, seuls les prestataires agréés conformément au règlement européen pourront offrir des services de financement participatif en titres ou prêts avec intérêts en Europe. Ce statut remplacera le statut actuel de conseiller en investissement participatif (CIP).

En revanche, le statut d'intermédiaire en financement participatif (IFP) est conservé, pour couvrir les prêts à titre gratuit, les dons, les cagnottes en ligne et le financement de projets ne générant pas de profit économique.

Immatriculation

Les plateformes de financement participatif sont soumises à l'obligation d'être immatriculées au registre unique des intermédiaires en assurance. Le registre est géré par l'ORIAS et peut être consulté en ligne.

desktop_mac Service en ligne
Consultation du registre des intermédiaires en assurance

Accéder au service en ligne open_in_new

Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (Orias)

Si la plateforme fournit elle-même les services de paiement, elle doit être agréée en tant qu'établissement de paiement. Cet agrément est délivré par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), une autorité administrative indépendante adossée à la Banque de France.

En revanche, si la plateforme confie l'encaissement des fonds à un prestataire de services de paiement agréé, elle doit être agréée par l'ACPR en tant qu'agent de services de paiement.

desktop_mac Service en ligne
ACPR (Portail autorisations)

Accéder au service en ligne open_in_new

Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR)

Informations à délivrer

La plateforme de financement participatif doit respecter les obligations suivantes :

  • Définir les conditions d'accès à la plateforme et les conditions d'accès aux services proposés : dans ses conditions générales de vente (CGV) et d'utilisation (CGU).
  • Indiquer la procédure de souscription et l'éventuel remboursement en cas d'échec de la collecte
  • Informer les internautes sur les caractéristiques financières du projet (montant, taux d'intérêt, remboursement par le porteur de projet, faculté de rétractation...).
  • Déclarer à la Cnil la collecte et le traitement des données personnelles des utilisateurs

La plateforme doit également accorder des mesures de protection spécifiques aux investisseurs non-avertis (non professionnels). Ces mesures de protection prennent la forme d'un test de connaissances, une simulation de la capacité à supporter des pertes et un avertissement spécifique pour tout investissement dépassant un certain montant. De plus, un délai de réflexion pré-contractuel de 4 jours permet aux investisseurs non-avertis de renoncer à investir.

Elle fournit un rapport annuel d'activité et organise le suivi des opérations de financement, même si elle a cessé son activité.

Le financement participatif s'adresse à tous : le porteur de projet peut être un particulier, un professionnel, une association, une collectivité, etc.

Il est particulièrement adapté pour les créateurs et repreneurs d'entreprises qui rencontrent des difficultés à mobiliser les fonds nécessaires à la mise en œuvre de leur projet via les modes de financements traditionnels (prêt bancaire, par exemple).

Pour vous aider à trouver une plateforme adaptée à votre projet, vous pouvez utiliser le site développé par l'association Financement participatif France, la Caisse des dépôts et consignations et Bpifrance.

desktop_mac Service en ligne
Trouver la plateforme de crowdfunding adaptée à votre projet

En tant que porteur du projet, vous devez définir le projet en précisant les informations suivantes : objet du projet, montant, calendrier à respecter, projection financière et le résultat attendu.

warningAttention :

le montant du financement participatif reçu doit être utilisé uniquement pour mettre en œuvre le projet tel que défini.